Arrivée chez LCL en 2006, je suis actuellement Directrice de Groupe d’Agence dans le Jura, au sein de la Direction de Réseau Est. J’ai rejoint LCL par le biais de l’alternance : nous étions à l’époque 2 femmes sur la promotion, effectivement sous représentées. Aujourd’hui, de plus en plus de femmes accèdent à ce poste, mais au sein du réseau, plus nous montons les échelons, moins les femmes sont représentées : nous devons y remédier !

Quelle serait votre description du poste de « intitulé de poste » ?

Le Directeur de Groupe d’Agences est rattaché à une Direction régionale, et a pour rôle d’animer et d’accompagner les Directeurs d’agence sur le développement commercial et managerial.

Il est un relais opérationnel auprès de la Direction Régionale, en matière de qualité de service et d’accompagnement, mais également garant du respect des normes de qualité de service auprès de nos clients.

Enfin, le Directeur de Groupe d’Agence doit piloter la maîtrise des différents risques sur son périmètre (conformité, opérationnel, de contrepartie).

Quels sont les grands temps forts de votre métier sur l’année ?

L’année est marquée par différents temps forts. Elle commence par le lancement de l’année commerciale et la « remise à 0 » des compteurs. Je dois être garante de l’activité et de l’efficacité commerciale jusqu’aux vacances estivales.

La période de rentrée scolaire marque le deuxième temps fort de l’année où je dois mobiliser les équipes dans une dynamique qui nous permettra d’atteindre les objectifs commerciaux confiés et accueillir les nouveaux arrivants, notamment nos alternants.

Enfin arrive en fin d’année la saison des évaluations managériales, période durant laquelle je reçois chaque collaborateur pour faire le bilan de l’année écoulée, pour les amener à se projeter dans leur évolution professionnelle, connaître leur souhaits de formation afin de les accompagner au mieux et mettre en marche des plans de carrière le cas échéant.

Manager une quinzaine de collaborateurs en secteur diffus est une véritable mission à mener quotidiennement

Pouvez-vous nous décrire une journée type ?

Manager une quinzaine de collaborateurs en secteur diffus est une véritable mission à mener quotidiennement. Le rythme de travail est très soutenu, sans temps mort : il faut être à 200% toute la journée, mais cela me convient, sinon je m’ennuierais.

Je m’organise pour voir les agences de mon périmètre une fois par semaine malgré les distances. Ces moments avec les équipes sont importants pour rester soudés et aller chercher une performance collective.

La vie de famille est ma seconde journée de travail, très rythmée également. J’apprécie d’autant plus l’arrivée du week-end, notamment les moments privilégiés en famille pour recharger les batteries et pouvoir attaquer du bon pied une nouvelle semaine.

Quel parcours faut-il avoir pour accéder à votre poste et quelles sont les possibilités d’évolutions ?

Ce poste peut faire suite à un poste de Directeur d’Agence. Le plus important est d’avoir une expérience managériale dans le secteur bancaire, mais également de l’expérience dans la gestion d’un portefeuille, notamment de clients professionnels.

Après, ce sont les compétences qui font le reste : le sens de l’organisation, l’esprit d’équipe, la disponibilité, mais également l’appétence à la gestion des risques.

En termes d’évolution, nous faisons partie d’une belle entreprise, au sein d’un groupe puissant qui nous ouvre un panel très important de possibilités d’évolution, encore faut-il connaître tout ce qui s’offre à nous.

Quels messages, souhaiteriez-vous transmettre aux personnes qui se projettent sur un poste similaire au vôtre ?

Oser ! Une petite anecdote : lorsque je suis arrivée chez LCL, j’étais en admiration devant ma « jeune » Directrice d’Agence qui passait l’ITB (Institut Technique de Banque), un des diplômes les plus reconnus dans la banque de détail. Je percevais cela comme l’inaccessible.

Aujourd’hui, j’ai fait mon petit bonhomme de chemin et je me retrouve moi aussi diplômée de l’ITB, et Directrice de Groupe d’Agences !

Quel regard portez-vous sur l’évolution de l’entreprise en matière de mixité ?

Le poste que j’occupe est effectivement plus masculin que féminin : cela se remarque lorsque nous nous retrouvons en convention, avec mes pairs. L’ambiance est décontractée et conviviale, et cette disparité s’estompe très vite. Cependant, plus nous montons les échelons, moins les femmes sont représentées, nous devons y remédier !

Les offres Commercial et relations clients

Voir les offres