Le métier d’Acheteur consiste à associer les fournisseurs aux besoins de l’entreprise (projets d’investissements, externalisations…), tout en :
– gérant les risques (financiers, juridiques, opérationnels, image)
– créant de la croissance (innovation, amélioration des processus…)
– améliorant la marge et la trésorerie
– intégrant une démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises
L’Acheteur a un rôle de chef d’orchestre pour animer l’ensemble des acteurs utiles à un projet d’achat (prescripteur, juriste, contrôle de gestion, informatique, utilisateur, fournisseur…).

Quelle serait votre description du poste de Acheteur Business Immobilier ?

En charge des « achats immobiliers », j’accompagne la Direction Immobilier dans le développement de ses objectifs et plus particulièrement, je participe au déploiement du nouveau concept agence LCL.
Les missions d’un Acheteur sont très polyvalentes et nécessitent des compétences variées. Les prémices de notre travail sont la réception d’un besoin exprimé que nous devons challenger et définir pour permettre l’adéquation avec le marché fournisseurs. Par la suite, nous réalisons une recherche sur le marché, des fournisseurs susceptibles de pouvoir répondre à notre besoin et effectuons des appels d’offres pour obtenir des offres en cohérence avec la stratégie achat définie par l’Acheteur en termes de Coût/Qualité/Délai/Risque/RSE/Innovation. La négociation du contrat et le suivi de son déploiement auprès des prescripteurs sont primordiaux pour s’assurer de la bonne application des accords conclus. En périphérique à ces missions, l’Acheteur s’informe via des salons, des visites d’entreprises, des benchmark avec d’autres acheteurs ; il propose des innovations produits ou process ; il manage la relation avec ses fournisseurs en suivant les plans de progrès, les difficultés rencontrées…

 

Quels sont les grands temps forts de votre métier sur l’année ?

Les temps forts de l’Acheteur s’articulent entre les périodes de validation budgétaire, qui vont impulser les nouveaux projets, puis les renouvellements de contrats, nécessitant de s’accorder avec nos prescripteurs pour négocier de nouvelles conditions avec les fournisseurs, ainsi que les comités de pilotage des fournisseurs, recensant le bilan de l’année écoulée, les perspectives à venir, les démarches d’amélioration, les litiges…

 

Pouvez-vous nous décrire une journée type ?

Le métier d’Acheteur est extrêmement relationnel et enrichissant, permettant de partager avec divers intervenants. Dans une journée, nous pouvons rencontrer les prescripteurs, les fournisseurs, les acheteurs, les juristes, une entreprise externe… Ces rencontres sont l’occasion d’apprendre et de faire apprendre.

 

Quel parcours faut-il avoir pour accéder à votre poste et quelles sont les possibilités d’évolutions ?

S’agissant d’un métier « commercial », il est préférable de disposer d’expériences professionnelles avérées en commerce et/ou d’un diplôme dans le domaine des Achats. D’autre moyens complémentaires sont possibles pour intégrer un poste d’Acheteur comme : détenir une expertise technique sur le domaine d’achat visé.
En effet, au sein de la Direction des Achats, chaque Acheteur est en charge d’une famille d’achat spécifique (IT, Communication, Conseils, Immobilier…).

 

Quels messages, souhaiteriez-vous transmettre aux personnes qui se projettent sur un poste similaire au vôtre ?

Pour se projeter, il est primordial de comprendre le rôle stratégique d’un Acheteur au sein d’une entreprise et à être l’ambassadeur de ce rôle en interne et externe.
Ce métier est idéal pour les personnes créatives, négociatrices, dynamiques, communicantes, leadership, collaboratives et stratèges.

Les offres Achat

Voir les offres